Allons droit au but: oui, un caractère hypersensible et un stress physique important peuvent provoquer la chute des cheveux. Il existe deux types de chute de cheveux.

Le premier type de chute de cheveux liée au stress s'appelle l'effluve télogène. La chute de cheveux télogène est dûe à des causes de sérieuses comme la maladie, un accouchement ou une grave blessure et va d'abord provoquer un arrêt de la pousse des cheveux (ils passent en phase de repos, à l'inverse d'une phase de pousse que l'on appelle phase anagène). Deux à trois mois plus tard, les cheveux commenceront soudainement à tomber. Enfin, les cheveux peuvent éventuellement se mettre à repousser six à neuf mois plus tard.

Un stress intense peut aussi provoquer une alopécie aiguë généralisée. En cas d'alopécie aiguë généralisée, les globules blancs s'attaquent aux follicules des cheveux ce qui arrête leur croissance. En quelques semaines, les cheveux affectés commenceront à tomber. La zone touchée par ce type d'alopécie liée au stress commence souvent part une petite zone circulaire mais peut finir par toucher toute la surface crânienne. Vos cheveux peuvent éventuellement repousser ensuite, mais un traitement adapté aux sources de votre stress sera nécessaire.

La perte de cheveux après un accouchement

Il n'est pas rare que les femmes se mettent à perdre quelques cheveux approximativement trois mois après l'accouchement, moment de stress incontestable pour toutes les femmes. Cette chute de cheveux est provoquée par le changement hormonale brusque provoqué par cet événement. Certaines recherches indiquent qu'entre 20% et 45% des mères perdent leur cheveux pendant la période suivant la naissance. Heureusement dans la plupart des cas, les cheveux repousseront normalement dans une période de neuf à douze mois.

Beaucoup de femmes ont l'impression que leurs cheveux sont plus solides et brillants pendant leur grossesse. Cela est dû à des niveaux d'hormones oestrogènes et de progestérone plus élevés que d'habitude qui font que les cheveux restent en phase de croissance. Lorsque l'enfant vient au monde, tous ces cheveux en phase de croissance passent soudainement en phase de repos en raison de la chute soudaine de certains niveaux d'hormones. En conséquence de quoi ces mêmes cheveux se mettent à tomber en général trois mois après la naissance.

La chute des cheveux en période de stress émotionnel

Certaines personnes peuvent connaître le phénomène d'efflufe télogène ou une chute de cheveux soudaine par endroits après un événement traumatisant comme la mort d'un proche ou un accident grave. Ce type de chute de cheveux est généralement temporaire et les cheveux finiront par repousser. Cependant, il peut arriver que les cheveux ne repoussent pas si la source du stress n'est pas traitée ou bien gérée. Par exemple, les maladies suivantes nécessitent un traitement médical pour voir les cheveux repousser:

  • Dérèglement de la glande thyroïde
  • Diabète
  • Anémie
  • Lupus érythémateux